Des poèmes courts et cinglants, une poésie engagée, noire, parfois abrupte et violente, douce et rêveuse. Une poésie contestataire, utopique, qui appelle à un autre monde. Des textes où les mots entrent en résonance et s’entrechoquent.
Des jeux de mots précis et cruels pour jeter le trouble dans les esprits...

Froid Dedans

Poème sur la viande de Noël et autres festins de morts

Contre la banalisation de la consommation de viande, les animaux ne sont pas des objets de chair, des marchandises pour appétits insensibles.

Logo

Corps et âme

Poème court

Tous ces êtres brisés dont les morceaux s'assemblent en une croûte de sang sur une Terre jamais cicatrisée meurent en silence à la face du colosse de pierres et immondices alimenté par leurs (...)

Tour aveugle

Poème sur la ville et ses tours

Suspendu au 50ème étage de la fine tour hôtelière je file dans les nuages perdu dans les reflets de verre ici bien trop loin de la terre en bas la ville ronfle la nuit et s'allonge rectiligne (...)

Logo

Fleurs de sel

Ici, face aux montagnes blanches je me baptise dans l'église du monde l'eau pure coule à flots et dilue mes larmes le sel de ma peau s'échoue sur mes lèvres je renais vierge et transparent comme (...)

Passage

Un monde au delà du tunnel noir et néon

Le véhicule se jette dans la bouche souterraine Son allure régulée par le flux de mes veines Les lumières colorées défilent au bord des voitures Un courant alternatif porte un flot de silence Les (...)

Pluie de graines

Poème court pour un nouveau monde

Les blés mûrs ploient au soleil en ce jour de grand vent les épis gorgés de miel sont emportés par un souffle brûlant en grands tourbillons vers le ciel portées par des anges blancs les graines (...)

Petit Papillon

Petit poème court et simple

Petit papillon doré attiré par la lumière accrochée dans la nuit attention de ne pas te brûler, la belle lampe éclaire mais la fée électrique te cuit petit papillon, tête brûlée préfère plutôt le (...)

Feu sacré

Poème court sur la violence ancrée en l’humanité

Brutalité incandescente flashs de violence du désir de tuer du désir de prendre humanité évanescente brûlée au dernier degré partie en fumées liquéfiée sous le poids de son vice infiltrée dans les (...)

Logo

Menaces sur nos têtes

Poème court sur l’orage qui menace

La cathédrale grandit dans le ciel une à une les volutes s'amoncellent là-haut dans le jour qui sombre les nuages en champignon absorbent le soleil la structure blanche monte recouvre la (...)

Voiles du matin

Court poème sur la renaissance du printemps

Doux draps soyeux qui glissent sur les seins caressent nos yeux de leurs mains, drapeaux sans pays volent au vent Feuilles plissées ouvertes à la vie, les branches vertes nous tendent les bras (...)

Climatisés

Poème sur notre monde climatisé

Déambulation immobile à côté les unes des autres sur les trottoirs roulants sans un geste inutile on se guette au tournant le sang monte à la tête quand volent quelques miettes des bulles d'air (...)

Ebullition

Poème sur l’agitation urbaine

La température monte la place s'emplit d'électrons agitation croissante dans l'air conditionné tourbillon de corps auto-emprisonnés occuper l'espace mort tous les coins du chaudron montrer de (...)

Brouillard d’écumes

Poème autour de la lumière de lune

Un pinceau de lune entre les feuilles sèches redessine la nuit à petits coups de langues blanches la lumière glisse et luit comme une longue mèche se consume dans le noir pour trouer le (...)

Animaux sans visages

Poème sur les animaux mis à mort à la chaîne

Logo

Tremblement

Poésie noire sur un monde de cauchemar

Logo

Face cachée

Poème court sur un visage avec larme

Logo

Macrosillon

Des routes parallèles qui tournent en rond

Logo

Au parfum

Pour le parfum de la liberté, hors des prisons totalitaires

Grincement de dents de bois de pierres à l'intérieur des mâchoires de la forêt noire et vert-de-gris on ne voit plus la terre des milliers de bottes écrasent les jeunes pousses et labourent le (...)

Logo

Le poids du silence

Le poids du silence d'un monde qui demande à être habité..., pour que naissent d'autres printemps.

Logo

Domestiqué

A crocs je suis dents acérées griffes et couteaux tirés dégainés A cran je crie souffle coupé pieds et poings serrés membres déliés regard aiguisé électrisé A l'affût je vis poil hérissé (...)

i

Poèmes

Accueil > Mes Textes > Poèmes
David Myriam, Artiste, art-engage.net