Décembre 2003
Màj Juin 2004
i
PrécédentRetourSuivant Version imprimable

Oh sainte Télé, aie pitié de nous

Ode critique à la télévision, cette "religion" universelle

Critique de la télévision avec un poème satirique.

Sainte Télé, aie pitié de nous.
Offre-nous notre lavage quotidien et délivre-nous de tous nos soucis.
Oh toi, la grande décerveleuse, accepte les restes de notre cerveau en bouillie.

Ta parole est nos opinions
Tes images sont notre imaginaire
Tes mensonges sont nos vérités
Tes réponses sont nos questions
Ton vide est notre plein

Tes lumières artificielles nous montrent les paradis virtuels qui nous font supporter notre esclavage
Tes stars sont nos saintes et nous les vénérons sans partage
Tes yeux omnipotents offrent à nos appétits les richesses que nous n’aurons jamais

Gloire à toi, au plus haut des ondes
Que ton règne s’étende sur toute la terre et chasse tous les impies
Que ta volonté nous vide de toute personnalité et nous apporte le bonheur parfait
Que tu nous fasses partager ta puissance et ton omniscience avec tes scoops et tes directs
Que tes mirages deviennent réalités, dans nos têtes comme dans la vie

Oh sainte Télé, aie pitié de nous
Pardonne-nous nos restes d’individualités et aide-nous à atteindre la dissolution finale
Pardonne-nous nos infidélités passagères et délivre-nous de la conscience
Pardonne-nous notre passéisme et fais-nous à adhérer à l’époque

Ta parole est nos opinions
Tes images sont notre imaginaire
Tes mensonges sont nos vérités
Tes réponses sont nos questions
Ton vide est notre plein

Gloire à toi, au plus haut des antennes paraboliques
Avec toi, nous sommes partout sans bouger
Avec toi, nous faisons le bien sans rien changer
Avec toi, nous pouvons jouir du meurtre et de la luxure sans soucis
Avec toi, nous pouvons voir sans être vus et imiter la sainte mode
Avec toi, nous pouvons dénoncer nos voisins pas cathodiques
Par toi, nous communions avec tous nos clones ahuris
Par toi, nous pouvons avoir l’illusion de communiquer
Par toi, nous exerçons notre devoir de tout consommer

Ta parole est nos opinions
Tes images sont notre imaginaire
Tes mensonges sont nos vérités
Tes réponses sont nos questions
Ton vide est notre plein

Oh sainte Télé
Tu es nos yeux, nos oreilles, notre cerveau et notre langue
Nous sommes toi et tu es à notre image
Je prie tous les jours pour obtenir tes faveurs

JPEG - 35.9 ko
Autovision

...JINGLE JINGLE...

"Voilà chers amis, c’était le poème gagnant du concours PARLEZ DE VOTRE TELE. Ce merveilleux texte a été envoyé par e-mail par un de nos joyeux téléspectateurs, Raymond H, de Bougé-Chambalud dans l’Isère. Il gagne un écran géant Home Cinema avec connexion internet et machine à café, plus à abonnement d’un an à toutes les chaînes de télévion.
Après une bonne tranche d’évangélisation publicitaire, vous retrouverez dans quelques instants votre grande messe de 20 H, avec ce soir, comme invité spécial, le directeur des ressources humaines de la bienheureuse firme multinationale QUIVENDTOUT qui nous parlera de l’actionnariat éthique.
Votre grand lavage du soir vient tout juste de commencer, à tout de suite pour le programme télévisuel de la soirée..."

...JINGLE JINGLE...

Poèmes

Accueil > Mes Textes > Poèmes > Oh sainte Télé, aie pitié de nous
Ma boutiqueContactNewsletterActualitésAnnuaireThèmesFAQ
Plan du siteArchivesRechercherEnglish version
Artiste.Auteur.Réalisateur
Courts métrages d'animation, dessin noir & blanc, dessin sur sable, peinture, BD, écrits...
David Myriam, Artiste, art-engage.net