Août 2003
Màj Juin 2004
i
PrécédentRetourSuivant Version imprimable

Sortez de vos enfers

Poésie sociale tendance Slam

JPEG - 73.8 ko
Installation monstreuse sur la planète Terre

Zombis aveugles qui errez sans fin ni foi
Ombres sans visages où la mort dicte sa loi

Masques évidés où se lisent les mêmes peurs
Clones étriqués qui reproduisent les mêmes erreurs

Robots autoprogrammés pour fuir la réalité
Cachots glacés où vos ceurs restent congelés

Rouages calibrés d’un système anonyme
Epaves enferrées au fin fond de l’abîme

Forteresses, refermées sur l’horreur de vos petits nids de vautours
Esclaves, préoccupés par la longueur des chaînes qu’ils ont autour

Prisonniers volontaires de vos petites envies éphémères
Miliciens dérisoires qui proposent le bonheur totalitaire

Victimes complices du même monde que vos bourreaux
Vampires assoiffés du sang du reste du troupeau

Vous tous qui jouez les agités et finirez bien rangés
Vous tous qui jouez les allumés et finirez éteints et enterrés

Vous tous qui crevez d’ennui de jour comme de nuit
Vous tous qui jouez avec la mort et consommez la vie

Vous tous qui refusez l’Amour et détruisez la Terre
Vous tous qui tournez en rond et marchez à l’envers

Sortez de vos tombes avant d’être carrément pourris
Reprenez votre identité pour renaître enfin à la Vie

Jetez vos armes et acceptez la douleur
Explosez vos codes et créez à toute heure

Trouez vos oeillères pour regarder le monde en face
Abattez les murs pour réchauffer vos coeurs de glace

Faites dérailler la machine en sortant des rangs
Remontez vite à la surface pendant qu’il est temps

Ouvrez vos places fortes pour abolir les frontières
Brisez vos chaînes pour être libres comme l’air

Emancipez-vous pour travailler tous en coeur
Balancez vos uniformes pour endosser vos couleurs

Changez de monde pour tout refaire à zéro
Lâchez vos armes pour attraper la lumière d’en Haut

Vous tous qui crevez d’ennui de jour comme de nuit
Vous tous qui jouez avec la mort et consommez la vie

Vous tous qui refusez l’Amour et détruisez la Terre
Vous tous qui tournez en rond et marchez à l’envers

Quand est-ce que vous marcherez à l’endroit pour sortir de vos enfers ?

PS

Ce petit texte a été écrit pendant le festival de théâtre de rue d’Aurillac, histoire de m’essayer au Slam !

Poèmes

Accueil > Mes Textes > Poèmes > Sortez de vos enfers
Ma boutiqueContactNewsletterActualitésAnnuaireThèmesFAQ
Plan du siteArchivesRechercherEnglish version
Artiste.Auteur.Réalisateur
Courts métrages d'animation, dessin noir & blanc, dessin sur sable, peinture, BD, écrits...
David Myriam, Artiste, art-engage.net