Dédoublement

Un poème étrange, avec la lune, la nuit, des reflets entre deux eaux...

Un vent glacé est levé
sur le quai désert
seules les lumières et les branches
bougent au rythme de basse
qui court sur l’eau agitée
depuis un établissement de nuit
Une allée d’arbres tendue
au bord du quai rectiligne
les lampadaires découpent les arbres
et jettent des taches sur ma peau
éparpillée en mille morceaux
je me dissous dans l’eau qui bruisse
mon ombre se dédouble
sur les vaguelettes
je flotte entre deux eaux
dans les feuilles qui s’agitent
je suis la lune invisible
où le monde se reflète
un miroir parmi d’autres
dans un monde à facettes
une eau mouvante
qui réfléchit et façonne
découpe la surface
en carrés de lumières
des surfaces vierges
pour écrire quelques traces.


> Thèmes :  * Indéfinissable - Rêverie
- 1er juillet 2005 - Màj Juillet 2005
 
Home / Mes Textes / Poèmes / Dédoublement
David.Myriam : : Artiste : Exposition de créations engagées : nouvelles, poèmes, dessins noir et blanc, films d'animation, dessin sur sable, BD...
David MyriamAdresse auteure :: http://art-engage.net
Print    Version normale