Macrosillon

Des routes parallèles qui tournent en rond

Chacun sa route
chacun son chemin
chacun creuse son sillon
parallèle
à celui du voisin
chacun son côté
chacun sa trace
sa traînée de boue
à chacun sa place
pour la guerre de tranchée
sur l’une ou l’autre face
on suit les mêmes sentiers
usés
on tourne vers l’impasse
on rejoue les mêmes airs
sur la marche funèbre
à chacun son ornière
pour la même chanson

Chacun sa route
chacun son chemin
chacun le même destin
tout le monde tourne en rond
sur le macrosillon.


> Thèmes :  * Société - Humour noir
- 3 avril 2006 - Màj Avril 2006
 
Home / Mes Textes / Poèmes / Macrosillon
David.Myriam : : Artiste : Exposition de créations engagées : nouvelles, poèmes, dessins noir et blanc, films d'animation, dessin sur sable, BD...
David MyriamAdresse auteure :: http://art-engage.net
Print    Version normale