Viandes et boudins festifs culturels

Agenda festif et culturel dans la campagne de la france profonde de province

Consommez local !

Je viens de recevoir avec grand plaisir l’agenda festif et culturel du coin perdu de cambrousse où j’habite au fond des bois.

Voici un petit aperçu, pour vous mettre en bouche, du menu d’hiver des festivités, un vrai poème :

Pourtant, je ne crois pas qu’il y ait une usine de boudins dans le coin...?
Apparemment, les vertus du végétarisme, ou de la simple écologie, n’ont pas encore bien pénétré nos vertes contrées...

La couverture de cette délicieuse brochure de "l’agenda festif et culturel" ne montre pourtant aucune photo de boudin, incroyable, publicité mensongère ! On voit plutôt des jolies fleurettes, des canards heureux dans l’herbe (avant leur gavage pour le foi gras local ?), un âne (pourtant il n’y pas de saucissons d’âne au menu, un oubli ?), et des sportifs (en effet, y z’ont intérêt à faire pas mal de sport après toutes ces orgies de boudin, tripes et tête de veau !).

Bizarre, il n’y a pas de photos de cochons qui hurlent horriblement avant qu’on les mettent à mort pour récupérer le sang nécessaire à la fabrication du fameux boudin. La version sonore serait encore plus explicite, pourquoi ne pas joindre un dvd multimedia à ce fantastique agenda festif et culturel ? Les enfants, fans d’animaux, apprécieraient qu’on leur montre la réalité au lieu de les endormir avec des gentils contes fermiers et de les gaver de brioches au boudin sanglant.

Pourtant, on nous dit partout qu’il est indispensable d’informer les consommateurs sur l’origine de la chair animale qu’ils consomment, la traçabilité visuelle du circuit de la viande, de l’élevage industriel concentrationnaire ultra-majoritaire ou du très rare petit éleveur du terroir bio nature qu’on met partout en avant pour masquer la réalité, jusqu’à la matinée boudin, en passant par l’abattoir à la chaîne, le sang qui gicle et l’odeur de cadavre, doit être totale.

Avec le printemps qui arrive, les festivités culturelles vont sans doute redoubler.
Bonne fête du boudin de printemps !

- Voici un lien parmi d’autres, pour qui voudrait avoir une petite approche de la réalité


> Thèmes :  Absurde - Animaux
- 14 mars 2013 - Màj Avril 2013
 
Home / Mes Textes / Chroniques de l’absurde / Viandes et boudins festifs culturels
David.Myriam : : Artiste : Exposition de créations engagées : nouvelles, poèmes, dessins noir et blanc, films d'animation, dessin sur sable, BD...
David MyriamAdresse auteure :: http://art-engage.net
Print    Version normale